archives.volcreole.com
Les archives de Volcreole: le site de référence des Dom-Tom !



les rapports antillais/antillaises
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante


Accueil » Forum » les rapports antillais/antillaises

Auteur: Annonces
Sujet: les rapports antillais/antillaises

Auteur: tipoun
Date: 16 Jan 2002 14:06
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Je ne sais pas pour vous mais il m'arrive de me demander si les antillais et les antillaises sont réellement compatibles sur le plan sentiemental.

J'ai lu le livre de Tony Delsham qui s'appelle Tribunal femmes Bafouées, qui tente de nous expliquer les raisons qui font que les hommes de chez nous sont instables. L'esclavage n'a apparement pas permis aux hommes de pouvoir entretenir des relations avec les femmes sur le long terme dans la mesure où les esclaves mâles changeaient souvent d'habitation et où les maîtres s'arrogeaient un droit de cuissage sur les femmes. Donc on essai de nous expliquer que cette période n'a pu que faire se devellopper des rapports charnels fugaces entre esclaves.

Moi je dis que c'est une explication qui se tient. Néanmoins, je crois qu'il est temps de mettre un coup de pied dans la fourmillière et de refuser un état de fait. Nous avons entendu ou vu nos grand mères ou nos mères courbées l'échine devant des hommes qui leur témoignaient autant de chaleur qu'un boa mort. Témoignage d'affection=0, et le tout souvent accompagner d'une bonne volée ou d'insultes seulement justifiés par le fait qu'elles aient osés faire une reflexion à propos de la maitresse de Monsieur avec qui il s'affiche sans problème de conscience.

En y réflechissant je me disait que ces temps sont révolus mais en fait non, les antillais aiment encore trop triper, parader devant leurs potes avec x, y ou z qui n'est pas leur copine attitrée. Est ce parce que vous avez vu vos père faire ce genre de chose que le schéma se reproduit irrémédiablement, c'est bien dommage!

Le résultat de tout ça c'est que certaines antillaises (dont je fait partie), bien qu'elles aient envie d'être avec quelqu'un de chez nous (parce qu'on a les mêmes repères,ect...) se tournent vers d'autres catégories de population pour trouver plus de tendresse, de marque d'affection, ect...Je ne dis pas que l'antillais ne sait pas aimer mais je dis qu'il atrop de difficulté à le montrer et à respecter les sentiments de manière général.

Messieurs quelques efforts SVP, sinon on va toutes aller voir ailleurs!!!

Auteur: la.martinikaise
Date: 16 Jan 2002 14:19
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Il n'y a pas longtemps , on m'a fait une réflexion sur les antillaises!!! On m'a dit que les antillaises étaient des petites sorcières de l'amour , incapables de dévoiler mes sentiments , d'être tendre , incapables même d'aimer qqn d'autre que nous , mais surtout que nous sommes capable de lâcher un homme comme un mal propre sans même lui laisser le temps de comprendre...Le pire c'est que ce sont non seulement des antillais mais aussi des africains et autres qui m'ont dit ça ....
Pensez vous , vous les volcréoliens , que nous soyons comme ça ???
Et par rapport à ce qu'a écrit Tipoun , je vous conseille de bien vous défendre car bcp bcp de filles pensent ça au sujet des antillais...

Auteur: 971style
Date: 16 Jan 2002 15:35
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Bon je lance la révolte !!!!!
Franchement Tipoun la théorie des ancêtres se tient, je te suis parfaitement sur ce point. Le fait que ma grand mère a beaucoup souffert ça aussi j'en suis conscient. Et le fait que le rituel continue : c'est aussi un peu vrai !!
Tu vas te dire : "mais il est entièrement d'accord avec moi"
Mais en fait pas vraiment. Tu dis qu'un gars parade avec x ou y uniquement parce qu'il a vu son père le faire...
Je vais te dire, moi quand j'ai commencé à sortir avec les filles j'étais plein de bonnes résolutions genre "je vais être fidèle à 200 %") mais voilà c'est plus fort que moi. Et je ne l'ai pas fait pour frimer ou pour copier, c'est venu naturellement. Je n'aurai jamais cru que je ferai des trucs pas bien mais bon...
Et quand tu dis qu'on ne sait pas montrer notre amour bla bla bla , moi je n'ai jamais eu cette réflexion. J'ai triché mais j'ai toujours donné beaucoup d'affection (même trop parfois) aux filles...
Bon je suis jeune donc mon avis ne vaut pas grand chose par rapport à celui des plus expérimentés.
A eux de parler maintenant...

Auteur: pat
Date: 16 Jan 2002 18:46
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises

Auteur: Sam
Date: 16 Jan 2002 20:52
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Je partage ce que "dénonce" tipoum.

Dans la rubrique amour sur internet... j'ai voulu deja lancer le même sujet.

Je me repete à nouveau, mais il y a des similitudes avec les propos de Tipoum :

1) Evoluer sans câlins, sans tendresse, sans gestes et regards affectueux me parait incompatible avec une relation amoureuse.

Il me semble que cette relation sois malheureusement quasi absente chez nous, et cela probablement par manque de dialogue.

2) Dans la tendresse, j'entends tous ce qui procure un bien être, un regard complice, un p'tit câlin, un sourire malicieu, une parole douce, savoir dire merci même pour les choses qui semble être normal, dire que je t'aime même si le moment n'est pas propice.

3) Je pense que chez nous, les hommes, mais également les femmes, ne montrent pas leurs côtes romantique ou tendre, pour des raisons bien précise.

Retour en arrière, nos parents avaient leur façon d'aimer les enfants, ils n'y avait pas de manifestation, ni de complicité, le respect était totale, l'éducation rude.

Attention je ne fait pas un procès d'intention à nos parents, mais cette dureté ne laissait pas de place aux câlins, le manque d'affection était absent, ceci peut être du à une vie très dure .

Ma mère ne ma jamais serré dans ses bras pourtant elle m'adorait, mais à sa façon, je n'ai jamais eu de discussion avec mon père comme je pourrais l'avoir avec mon fils, parce que c'était comme cela.

J'ai des exemples autour de moi ou je vois les enfants grandir avec un manque total d'affection.

Je faisais remarquer à une amie que le rapport qu'elle avait avec sa fille quand elle etait bébé n'est pas le même maintenant qu'elle a 10 ans.

Cette enfant a encore besoin qu'on lui dise, je t'aime (etc), elle a besoin de câlins.

Si il fallait faire un analyse sur l'année écroulée, je dirais qu'elle a reçu plus d'angueulades que de moment affectueux, et tendres (etc.)

Pour comprendre ce que decrit Tipoum, il faut faire notre propre autocritique sans pour cela remonter au firmament.

Il y a en effet, un reel probleme dans la relation Woman et Man, black.




Auteur: tipoun
Date: 17 Jan 2002 09:49
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Sam tu as tout à fait synthétisé ma pensée, c'es exactement ce que je pense.

Anecdote: Un antillais de 33 ans me disait que quand il dit à une antillaise qu'il a envie de faire un truc sérieux elle lui rit au nez. Ben ouais mais ce qu'il ne dit pas c'est qu'il a été un super chaud lapin depuis nani nanan, qu'il a une réputation derrière lui et que maintenant qu'il a envie de se calmer personne ne le prend au sérieux. Quand bien même il s'adresserait à une antillaise qui n'a jamais entendu parler de lui, la première reflexion qu'elle se fait s'est de se dire si ce mec ne se fout pas d'elle. Et oui! Nou pa ni labitid yo palé kon sa ban nou!!

Auteur: Asprilla
Date: 17 Jan 2002 10:16
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Moi j'ai petit proverbe qui fera plaisir a Tipoun

"Poul pa ka chanté douvan kòk"


Auteur: tipoun
Date: 17 Jan 2002 12:18
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
pas compris le proverbe

Auteur: Asprilla
Date: 17 Jan 2002 12:20
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
la femme ne doit pas faire la loi à son mari

_________________
Fò manké néyé pou aprann najé

Auteur: gwadaloup
Date: 17 Jan 2002 12:25
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises


Auteur: Asprilla
Date: 17 Jan 2002 12:29
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises

J'ai pas dis que c'est ce que je pensais, j'ai juste cité un proverbe de chez nous

Auteur: Sam
Date: 17 Jan 2002 13:00
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Il y a des couples qui disent, je ne dit plus je t'aime, je ne fait plus de câlins parce que ce n'est pas de notre âge.

En effet, il est difficile de prendre des habitudes qui n'ont j'amais existé.

Je veux pouvoir le dire, l'écrire, le crier, et cela même à 70 ans.

Auteur: gwadaloup
Date: 17 Jan 2002 13:24
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
D'accord avec tout ce que vous avez dit. J'apporterai toutefois une nuance à ce que veut faire entendre Sam. Le fait qu'il faut savoir dire ''je t'aime'' ou/et manifester par des gestes de tendresses. Tout individu est différent. Il y a des gens qui ont besoin qu'on les rassure constamment en leur disant ''je t'aime'' (ou, ou ka manké mwen ). D'autre, n'ont pas besoin car le comportement (pas forcément d'une façon sentimentale) dans la vie de tous les jours prouve à l'autre qu'il est aimé. Il y a des gens physiques et d'autres qui font plus dans le ''mental''. Pour qu'un couple tienne ou qu'une bonne relation Parent- enfant s'établisse, il faut que les individus réagissent de la même façon (ou alors il faut s'adapter, mais là c'est une autre discussion). Pour illustrer cela, je me souviendrai toujours d'une émission sur ce sujet (faut-il manifester obligatoirement ses sentiments et dire régulièrement ''je t'aime). Et ils avaient interrogé une jeune fille qui parlait des ses relations avec sa mère (décédée depuis peu). elles ne s'étaient jamais dit -je t'aime- (leur entourage les trouvait sans coeur et sans sentiment). Mais elles n'en n'avaient jamais doutées de leur attachement mutuel. Car la mère avait laissé une lettre d'adieu à sa fille déchirante (pleine de sensibilité) et la fille pleurait toute les larmes de son corps pour dire devant la caméra à touts ses proches que la personne qu'elle a aimé le plus au monde dans sa vie c'est sa mère. Elles n'ont jamais souffert de ne se l'avoir jamais dit texto. Et elles l'ont toujours su. Parce qu'elles fonctionnait pareil.
Ca mérite réflexion...
La fille aurait été très près de tous gestes de tendresse, à la mort de sa mère, elle aurait certainement tenu un autre discours (sans pour autant la détester) mais en montrant qu'elle a eu un manque. Comme quoi, ne banalisons pas les choses et le tout est d'être à l'écoute de l'Autre, voir ce dont il ou elle a besoin et s'adapter si on veut que ça marche. Faut-il encore laisser son égo au placard de temps en temps pour penser un peu plus aux autres!

Auteur: tipoun
Date: 17 Jan 2002 13:32
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Asprilla, il me semble effectivement que ton proverbe n'était pas d'à propos. Pani zafè a poul é (...) a dan sa!j't'aime bien quand même, n'en doute pas.

Auteur: Asprilla
Date: 17 Jan 2002 13:45
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Si ce proverbe existe, ca veut dire qu'il reflete (ou refletait) la facon de penser de certains antillais, donc la facon dont ils percevaient la relation Homme/Femme.
Désolé que tu n'ai pas compris et que tu penses toujours que je parle de coq et de poules
Mais rassures toi moi aussi je t'aime bien quand meme.

Auteur: tipoun
Date: 17 Jan 2002 14:23
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Asprilla, je sais bien que ce proverbe existe et j'ai bien compris aussi l'explication qui en a été donné. Je ne vais pas me lancer dans une autre explication pour t'expliquer ce que j'ai voulu dire (sinon ça va devenir prise de tête). Une chose est quasi sûre c'est que dans la vraie vie toi et on ne sera jamais mari et femme.

Auteur: Asprilla
Date: 17 Jan 2002 15:32
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Mais si Tipoun, je ferais des efforts
Le prend pas mal

Auteur: gwadaloup
Date: 17 Jan 2002 15:56
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Dis donc Tipoun, tu es majeure?

Auteur: Asprilla
Date: 17 Jan 2002 16:07
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Non on a fait ca pour ilustrer se qu'il y avait écrit plus haut, pour montrer que les relations Homme/Femme sont parfois difficile, mais en fait y a pas de problèmes...




N'est ce pas Tipoun

Auteur: tipoun
Date: 17 Jan 2002 16:34
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Si, si j'suis majeure. Pour la petite histoire, j'ai 28 ans et je l'heureuse maman d'un p'ti gars de 10 ans.

Auteur: 971style
Date: 17 Jan 2002 16:55
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Bon puisque c'est anonyme ici et que le thème c'est les rapports antillais/antillaise dis nous des trucs sur ta relation (qu'elle soit morte ou vivante) avec le papa de ce chérubin.
Je sais c'est indiscret mais bon je le répète c'est anonyme...

Auteur: Sam
Date: 17 Jan 2002 21:10
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Je ne voudrais pas repondre à la place de Tipoun, mais en ce qui concerne la relation parents/enfants.

Il m'arrive de gronder mon fiston de 14 ans quant il le faut, mais aussi il m'arrive de lui dire, tu sais je t'aime tres fort.

Cette balance est importante, certe un jour je ne pourrait plus le prendre dans mes bras, mais demain il va sans aucun doute transmettre cette tendresse à ses, pardon à sa copine.

Ce n'est peut être pas une science exacte, mais vaut mieux cela.

Auteur: Rico Dom
Date: 04 Fév 2002 11:42
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Salut a tous je pense que dans toute les races il y a ceux qui savent et ceux qui ne savent pas depuis que je surf sur le web je pense monde et fuseaux horaires et d'autre part quand j'étais plus jeune, on essayait de courtiser les filles de chez nous en kréol dure labeur la transposition !! car dans sa richesse "imagée" il était difficile de ne pas heurter la sensibilité de la gente feminine car beaucoups d'expressions kréoles sont a double sens !! essayez vous à cet excercice il est enrichissant !! d'avance je demande pardon à celles qui seront choquées !!

Auteur: checksa
Date: 08 Fév 2002 22:04
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Tipoun franchement qu'est-ce que tu racontes?Personnellement, moi aller voir ailleurs?Jamais!!!!Les hommes antillais sont trop charmants pour ca ( dans tout les sens du terme),le seul truc que je leur reproche c'est de ne pas s'interresser assez aux antillaises et d'aller voir ailleur justement! Mais à part ca ils sont adorables pour la plupart.Bien sur il y a des imbéciles (dans toutes les races),mais la majorité sont super! Un peu plus de sentiments et de romantisme messieurs,et vous serez au point,cela est valable pour les hommes de toutes races.

Auteur: Sam
Date: 10 Fév 2002 14:48
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Sentiments et romantisme, faudra t'il encore que cela soit mutuel.
Donner sans recevoir, peut devenir incompatible avec une relation Amoureuse surtout lorsque l'on est quelqu'un d'extrêmement sensible .


Auteur: tipoun
Date: 11 Fév 2002 11:06
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Sam, je pense que l'amour entre homme et femme est la seule forme d'amour où l'on ne peut pas donner sans recevoir, sinon c'est l'échec assurer.

Auteur: gwadaloup
Date: 11 Fév 2002 13:32
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Tipoun : c'est exactement ce que te disait Sam.



Auteur: Asprilla
Date: 11 Fév 2002 13:34
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Sam est l'Oracle de volcreole

Auteur: gwadaloup
Date: 11 Fév 2002 13:39
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Oracle de quoi! An pa ka konpwann! Désolé!

Auteur: jessica
Date: 12 Fév 2002 02:34
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Citation:

Le 2002-01-17 12:45, Asprilla a écrit:
Si ce proverbe existe, ca veut dire qu'il reflete (ou refletait) la facon de penser de certains antillais, donc la facon dont ils percevaient la relation Homme/Femme.
Désolé que tu n'ai pas compris et que tu penses toujours que je parle de coq et de poules
Mais rassures toi moi aussi je t'aime bien quand meme.


asprilla je crois que le présent est tout a fait le temps a utilisé dans ta phrase car les choses commencent tout juste à s'améliorer doucement ,trop doucement.
Beaucoup d'antillais jeune ou pas se cachent derrière la déchirure de l'esclavage en oubliant que les femmes l'ont aussi subit et des fois bien plus rudement ,je cite "noirs ou blancs la vie sert trop bien les hommes " MOI TITUBA SORCIERE NOIRE DE SALEM de Maryse Condé (à lire)
et je crois qu'il est vraiment temps pour nous d'avancer ne pas oublier ,ne surtout pas oublié mais aller de l'avant dans l'amour,la compréhension et le respect de l'autre serait l'idéal mais encore faudrait il que l'homme antillais range son orgueil car combien d'entre eux trompent sans vergogne leur compagne et quand celle ci s'en aperçoit et se révolte son "homme" trouve ça déplacé car l'homme antillais fait ce qu'il veut et sa femme n'a rien a dire .Encore une lecture a ce sujet un livre très récent et poignant de vérité POINT A PITRE-PARIS de Frankito

Auteur: ti-zandolila
Date: 13 Fév 2002 23:30
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
BON...ze peux dir un ti mô ?

Apparement les avis sont divergent, convergent, etc...En fait zot tout la ni rézon, c'est dan la peau dans le sang, les antillais sont macro et les antillaise yo "avouss" C'est ce que j'ai entendu dire derniererment par un ami métro parti vivre a madinina.
Sa question etais pourquoi les filles aux antilles sont aussi dur avec les hommes? (ni sa ki rède et sa ki pa rèd di tout ! )
Bein moi je dit HEUREUSEMENT !!!! Je dirais que se coté "rèd" nous viens du comportement ds hommes antillais ... je m'explique...dans la rue se sont des interminables "swipp!!! swipp", en zouk c zaille à 200% etc...A croire que l'on ne sais faire que ça. Le relationnel la discipline la plus médiocre chez l'antillais(e)...Mauvaise communication...manque de savoir faire...voila nos problemes (d'ailleur kk un le disait plus haut). On à tendance ces vrai nous antillaise a expedier l'etre cher un peux trop violement (j'avoue je l'ai deja fait ) un peux moins de machisme chez les antillais arrangerais les chose jes pense. "La plus belle relation" que j'ai connu etais basé à 200% sur la communication et franchement si c'etais pas son "envie (incontrolable) de courrire apres les femmes " jodi jou nou tékay toujou la !
Apparement je pense que c'est génétique on pourra pas grand chose contre ça...

Auteur: Rico Dom
Date: 17 Fév 2002 14:08
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
woooooooop !
Génétique ou pas, il sagit simplement de comportement et d'éducation ! que l'on peut corriger.
Le tout c'est une question de volonté non ?
kimbé...... !


Auteur: Tituba
Date: 18 Fév 2002 13:32
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Bonjour à tous,

Je suis une petite nouvelle très intéressée par votre discussion.

Je suis antillaise et trouve effectivement qu'on a un réel problème entre hommes et femmes antillais.

Manque de tendresse, de complicité, rapports de force, infidélités, jem'enfoutisme, etc. ou va t-on ?

Même si il y a des raisons certainement très bonnes à tout ceci, je pense que l'une des solutions (c'est une piste hein) est la communication. Si on ne discute pas, l'écart se creuse de jour en jour et on se réveille le matin en se disant avec quel inconnu on sort. Qu'en pensez-vous ?

Bises

Auteur: jessica
Date: 26 Fév 2002 02:43
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
touta fait d'accord avec toi tituba mais il faut apprendre a se connaitre mais toujours savoir étonné son compagnon pour qu'il ne se lasse pas les antillais comme beaucoup d'autre n'aime pas la routine
Messieurs je voudrais juste vous raapeler que vos meres et grand mere ont peut etre ou surement subi ce genre de honte et de révolte que l'on peut ressentir face a un homme qu'on croyait connaitre et qu'in croyait qui nous aimait?

Auteur: jessica
Date: 26 Fév 2002 02:52
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
et pour ceux qui nous trouverait expéditive je vous raconte un morceau de ma vie et je tiens a avoir vos avis
je suis resté avec un martiniquais 2 ans tout allait bien dans la meilleur des mondes jusqu'au jour ou monsieur m'annonce qu'il ne m'aime plus du jour au lendemain
question ai-ej eu le temps de me retourner ?
ayant de la fierté moi aussi je lui ai dit d'accord meme si j'etais tres amoureuse mwen pa ka laissé piès qualité neg fé sa i lé épi mwen
alors la il a rétorqué que je me foutais de notre relation que je ne l'aimais pas assez etc...
2 jours plus tard il revenait pour reprendre au nom de tous les bons moments passées mais comme quand je sors avec quelqu'un c'est pour n'avoir que du bonheur il n'y a pas de deuxieme chance

Auteur: tipoun
Date: 26 Fév 2002 09:38
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Bien joué Jessica, on a pas toutes le courage de faire ce gennre de chose, mais on devrait apprendre et ce, pour notre propre salut.

Auteur: vayan
Date: 26 Fév 2002 11:25
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises


VOLCREOLIENNES, je vous dis STOOOOOP!!!

Un peu de respects pour les hommes antillais, on le mérite bien , non

Il y a un proverbe qui dit:"Vous n'aimez pas les Américains , mais vous aimez leurs biscuits, n'est-ce pas mesdames."

Auteur: gwadaloup
Date: 26 Fév 2002 11:39
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Jessica tu ne t'appellerai pas par hasard, Célia Delver (tu es libre)???

''tu es libres, tu n'auras plus à mentir. Tu m'a fait croire que tu m'aimais........
Tu veux, tu veux une deuxième chance .......
Mais tu ne me feras pas souffrir une deuxième fois
Tu l'as cherché alors tu l'as trouvé ...... ''



Plis Fos Jess !

_________________
Tout biten ka maché byen!

Auteur: jkarukera
Date: 26 Fév 2002 11:39
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
J'ai l'impression à force de lire tout ce qui se passe dans ce sujet, que l'antillais(e)s n'a pas de repère au niveau amour, relation.
On se compare à l'européen, on reste toujours dans cette mentalité de l'homme matcho et de la femme sauvage etc.... (en fait on tourne en rond, toujours les mêmes conneries)
Comme ci il n'y avait pas dévolution possible.
Tu es ce que tu veux devenir, à force de penser que les autres sont pas bon on les rends pas bon et on ne voit que le mauvais coté d'une relation.

bref... dans 50 ans on aurra encore ce discours.



Auteur: Karine
Date: 26 Fév 2002 13:10
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Haha !! ben alors ? c'est tendu les antillais !!!

en tout cas moi en ce qui me concerne, je eus 3 aventures avec des antillais... c'était 3 fois de trop.

Auteur: tipoun
Date: 26 Fév 2002 13:22
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Jkarukéra, je ne crois pas que nous soyons entrain de nous comparez aux Européens ou à Pierre paul Jak mais nous relatons ce que nous avons vécu avec des hommes de chez nous. Je suis désolée si le tableau n'est pas reluisant mais c'est la faute à qui à ton avis?

Auteur: jkarukera
Date: 26 Fév 2002 13:33
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
a vou mem
Il faut savoir cultiver son jardin

Auteur: jkarukera
Date: 26 Fév 2002 13:36
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Karine, 3 fois seulement, et c'est 3 fois de trop
Avec qui d'autre es tu sortie? combien d'arabe, de chinois, d'indien, de français etc...
Et c'est 3 antillais, il etait comment? car si c 3 fois le même style de gars c pas étonnant que cela fait de trop

Auteur: jessica
Date: 26 Fév 2002 23:54
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
j karukera je suis la femme la plus affectueuse qu'il soit
Mais dis moi si une femme t'avait fait c ecoup tu serais resté sans rien dire car tu es quelqu'un de tres compréhensif n'est ce pas?
En ce qui me concerne compréhensive ne veut pas dire couillonne eskizé mwen!

Auteur: jessica
Date: 26 Fév 2002 23:57
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
je suis contente que tu es lu ce livre ti poun je savais qu'il te plairait
et la suite de fanm dewo tu l'as lu antan robè
parce que la aussi les antillais semeurs de graines a qui veut ou qui ne veut pas on en a aussi
a plus

Auteur: Karine
Date: 27 Fév 2002 00:10
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Citation:

Le 2002-02-26 12:36, jkarukera a écrit:
Karine, 3 fois seulement, et c'est 3 fois de trop
Avec qui d'autre es tu sortie? combien d'arabe, de chinois, d'indien, de français etc...
Et c'est 3 antillais, il etait comment? car si c 3 fois le même style de gars c pas étonnant que cela fait de trop



avec 2 francais, ca s'est finit mal mais pour des raisons ... disons beaucoup plus "saines" les 3 antillais que j'ai fréquentés ne tenait pas en place. c'est tout. ça en dit long... :/ .. j'en ai choper 2 sur 3 en bonne compagnie.. le 3e est partie sans donner de nouvelle...

Auteur: jkarukera
Date: 27 Fév 2002 10:23
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Jessica: coté femme, les femmes aussi m'ont déja fait pire, et j'en ai pas fait tout un plat. Et je ne met pas toutes les femmes dans le même panier (sinon je serais toujours seul).
Maintenant avec du recul, je me dis "Si sa pa ka maché sa pa té pou maché é si mwen ki dékoné é bien an mérité sa ki rivé, si sé li é ben i pa mérité mwen"

Karine :avec 2 francais, ca s'est finit mal mais pour des raisons ... disons beaucoup plus "saines"
Quelles sont les raisons si c'est pas trop personnel?
Au fait 3 antillais ne representent pas les antillais.

Une question ou rencontrez vous vos mecs? Qui fait le premier pas?

Si tu t'investis dans une relation avec des doutes avec méfiance au sujet des antillais à quoi bon aimer si c'est aimer sans confiance. Donc ce sont des pseudos aventures, relations, basé sur un feeling du moment, la méfiance.
Bref an ka palé twop...

Aprézan nou jis pè mayé, avan mayé fok nou pansé divòsé

Auteur: Karine
Date: 27 Fév 2002 11:16
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Citation:

Le 2002-02-27 09:23, jkarukera a écrit:

Karine :avec 2 francais, ca s'est finit mal mais pour des raisons ... disons beaucoup plus "saines"
Quelles sont les raisons si c'est pas trop personnel?
Au fait 3 antillais ne representent pas les antillais.


Bon on ne va pas rentrer dans les details mais en gros le premier a preferer privilégier son travail (crea d'entreprise) que sa relation avec moi. le 2eme c'est moi qui suis partie pour des raisons persos.

3 antillais ne representent pas les antillais.. c'est heureux. mais en ce qui me concerne c'est terminé, je sais a quoi m'en tenir. Plus question de prendre de risque.

Auteur: Asprilla
Date: 27 Fév 2002 11:33
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
Et tu es de quelle origine Karine

Auteur: Karine
Date: 27 Fév 2002 11:56
Sujet du message: les rapports antillais/antillaises
antillaise Asprilla. mais élevée par des vietnamiens.

Accueil » Forum » les rapports antillais/antillaises Page 1 sur 3  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante


Copyright © 2001-2019 Volcreole.com