archives.volcreole.com
Les archives de Volcreole: le site de référence des Dom-Tom !



Hommage à Léopold Sédar Senghor


Accueil » Forum » Hommage à Léopold Sédar Senghor

Auteur: Annonces
Sujet: Hommage à Léopold Sédar Senghor

Auteur: Sam
Date: 14 Mar 2002 21:33
Sujet du message: Hommage à Léopold Sédar Senghor




La ville du Lamentin, en Martinique, organise du 12 au 15 mars, une semaine de poésie, en
hommage à l'homme de lettres et l'homme d'Etat qu'était Léopold Sédar Senghor.
Durant la semaine, on pourra assister à des débats, des conférences, des expositions, des
lectures de textes. Mardi 12 mars, le maire du Lamentin, Pierre Samot sera présent pour
inaugurer les festivités.
Plusieurs activités auront lieu la même semaine. A la médiathèque et au centre culturel mercredi
aura lieu une exposition sur l'art nègre et s'ensuivra un débat concernant la place de la
communauté africaine dans la société martiniquaise. En fin de semaine, tous ceux qui le
souhaitent pourront lire des textes et s'adonner à la poésie comme bon leur semble.
Pendant ces quatre jours, des communicants africains prendront part aux débats.


Auteur: Asprilla
Date: 16 Mar 2002 02:46
Sujet du message: Hommage à Léopold Sédar Senghor
C'est tres bien qu'on lui rende hommage, cet homme devrait etre un exemple pour tout les dirigeants africains actuel, en effet apres 20 ans a la tete du Sénegal il a décidé lui meme de laisser sa place a d'autre pour faire jouer la démocratie, cet homme est surement le plus grand democrate que ce continent ait connus.
Si il pouvait y avoir un Sédar Songor a la tete de tout les pays africain, je pense que l'Afrique n'en serait pas la.

Auteur: mao
Date: 03 Déc 2002 22:27
Sujet du message: Hommage à Léopold Sédar Senghor
ce n'est pas l'avis de tout le monde....

Auteur: Douce Martiniquaise
Date: 03 Déc 2002 22:58
Sujet du message: Hommage à Léopold Sédar Senghor
Femme nue, femme noire

Vétue de ta couleur qui est vie, de ta forme qui est beauté
J'ai grandi à ton ombre; la douceur de tes mains bandait mes yeux
Et voilà qu'au coeur de l'Eté et de Midi,
Je te découvre, Terre promise, du haut d'un haut col calciné
Et ta beauté me foudroie en plein coeur, comme l'éclair d'un aigle

Femme nue, femme obscure
Fruit mûr à la chair ferme, sombres extases du vin noir, bouche qui fais
lyrique ma bouche
Savane aux horizons purs, savane qui frémis aux caresses ferventes du
Vent d'Est
Tamtam sculpté, tamtam tendu qui gronde sous les doigts du vainqueur
Ta voix grave de contralto est le chant spirituel de l'Aimée

Femme noire, femme obscure
Huile que ne ride nul souffle, huile calme aux flancs de l'athlète, aux
flancs des princes du Mali
Gazelle aux attaches célestes, les perles sont étoiles sur la nuit de ta
peau.

Délices des jeux de l'Esprit, les reflets de l'or ronge ta peau qui se moire
A l'ombre de ta chevelure, s'éclaire mon angoisse aux soleils prochains de tes yeux.

Femme nue, femme noire
Je chante ta beauté qui passe, forme que je fixe dans l'Eternel
Avant que le destin jaloux ne te réduise en cendres pour nourrir les
racines de la vie.



Extrait de
" Oeuvres Poétiques"
Le Seuil

---------------------------------------------------------------
C'est tout ce que j'ai à dire, j'adore ce poème

Douce fan de ce poème

Accueil » Forum » Hommage à Léopold Sédar Senghor Page 1 sur 1  


Copyright © 2001-2019 Volcreole.com