Accueil archives.volcreole.com
Les archives de Volcreole: le site de référence des Dom-Tom !

 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Rechercher :: Messages privés :: Membres :: Album photos :: FAQ :: Forum :: Chat :: Musiques :: Annuaires  :: 

Le Zimbabwe presse les Noirs de prendre les terres des Blanc

Répondre au sujet    Accueil -> Forum -> Coup de gueule: Le Zimbabwe presse les Noirs de prendre les terres des Blanc
Voir le sujet précédent >>Voir le sujet complet<< Voir le sujet suivant
Le Zimbabwe presse les Noirs de prendre les terres des Blanc
Le Zimbabwe presse les Noirs de prendre les terres des Blanc >> 18648 consultations18648 consultations :: 35 Réponses Sujet posté par arablack le 21 Aoû 2002 11:19

Le gouvernement zimbabwéen a appelé mardi à Harare les Noirs sans terre à prendre possession des exploitations des fermiers blancs réquisitionnées, sans attendre la décision des tribunaux sur les nombreux recours déposés par ces fermiers.

"Ceux qui se sont vu allouer des terres devraient prendre possession des fermes et les cultiver", a déclaré mardi le ministre zimbabwéen de la Justice, Patrick Chinamasa, à un média gouvernemental.

La police zimbabwéenne a par ailleurs annoncé avoir arrêté 207 fermiers blancs depuis le début, le 15 août, des interpellations de ceux refusant de se conformer à un ordre de réquisition qui leur donnait jusqu'au 8 août minuit pour quitter leurs terres.

La plupart de ces fermiers, dont les terres qui doivent être redistribuées à des Noirs dans le cadre de la réforme agraire lancée en 2000 par le président Robert Mugabe, ont comparu devant les tribunaux, a déclaré un porte-parole de la police, Wayne Bvudzijena, sans donner plus de détails.

L'organisation de défense des fermiers blancs, Justice pour l'Agriculture (JAG) a quant à elle estimé que 196 fermiers avaient été arrêtés depuis le 15 août, et que parmi eux 145 avaient comparu devant les tribunaux, qui ont rendu des décisions disparates.

Sur les 145 fermiers ayant comparu devant la justice, 15 ont vu les poursuites à leur encontre abandonnées. La plupart des autres ont été remis en liberté sous caution, certains sans conditions, d'autres avec obligation de quitter leurs exploitations immédiatement, d'autres enfin en étant autorisés à continuer à y travailler la journée mais en se voyant interdire d'y rester la nuit.

Jusqu'à présent, les décisions des tribunaux concernant la réforme agraire sont restées lettre morte, le gouvernement n'appliquant pas celles qui lui sont défavorables.

Un fermier blanc avait remporté une bataille légale le 8 août, un tribunal statuant que les terres hypothéquées ne pouvaient pas être saisies sans que l'Etat en ait auparavant informé la Banque ou l'institution financière concernée. Mais cette décision favorable aux fermiers n'a pas ralenti le nombre d'évictions.

La majorité des fermiers concernés par l'ordre de réquisition (1.600 selon le gouvernement, 2.900 selon la CFU, le Syndicat des fermiers commerciaux) ont refusé de quitter leurs exploitations.

Les Etats-Unis ont souhaité mardi soir le départ du président Mugabe du pouvoir, faisant valoir que sa politique "folle" conduisait à la famine un pays déjà gravement affecté par la sécheresse qui frappe l'Afrique australe.

"Nous ne considérons pas le président Mugabe comme le dirigeant démocratique et légitime du pays", a déclaré le secrétaire d'Etat adjoint chargé de l'Afrique, Walter Kansteiner, rappelant que Washington considérait les élections de mars dernier comme "frauduleuses".

Au Mozambique, Afonso Dhlakama, chef du principal parti d'opposition (RENAMO), a également condamné les réquisitions de terres décidées par le gouvernement de Robert Mugabe dont le but était selon lui de satisfaire ses "aspirations à conserver le pouvoir".

"Vous n'avez pas besoin de vous embarquer dans des réformes agraires qui mettent le pays à genoux", s'est indigné M. Dhlakama, ajoutant que "Mugabe est en train de punir son propre peuple avec ces réformes".

La réforme agraire s'est accompagnée depuis 2000 de violences allant jusqu'au meurtre, et d'occupations de fermes par d'anciens combattants de la guerre d'indépendance, favorables au gouvernement.

Au moins 59 personnes, pour la plupart membres de l'opposition, ont été tuées au Zimbabwe depuis le début de l'année, victimes de la violence politique, et des milliers d'autres torturées, violées ou intimidées, selon des Associations de défense des droits de l'Homme.

-------------------------------------------------------------------
c'est absurde
le président du Zimbabwe espere etre populaire en offrant les terres à son peuple mais au contraire il va conduire son peuple à sa perte car je doute que les terres qui sont redistribuées seront cultivées de bonnes manieres... et ainsi nourrir la population
aye aye aye, la famine continuera ainsi donc toujours en Afrique... où est le bout du tunnel ?
les présidents africains font n'importe quoi (construction de grands édifices qui ne servent à rien, politique de merde comme au zimbabwe), ils pompent l'argent de l'Etat (exemple: Mubutu), la guerre civile fait rage....

:: 35 Réponses :: Répondre au sujet :: Envoyer ce sujet à un ami :: Imprimer ce sujet :: 18648 consultations18648 consultations :: Voir tous les sujets ::
Répondre au sujet    Accueil -> Forum -> Coup de gueule: Le Zimbabwe presse les Noirs de prendre les terres des Blanc

Liens relatifs au sujet Le Zimbabwe presse les Noirs de prendre les terres des Blanc
Beauté - Mode - Santé noir===>blanc====>jaune===>gris.... et après?
Discussion générale: Un monde sans noirs
Discussion générale: Presse/revues/magazines ??
Coup de coeur: Les images pour prendre conscience
Coup de coeur: Le noir et le blanc... sont ils des couleurs??
Coup de gueule: Seigneur (blanc??) des anneaux 1 et 2
Discussion générale: exam blanc, brevet .......
News: Lettre ouverte à la presse française
Gastronomie: Blanc mangé coco
Discussion générale: Un arme chimique pour tuer les noirs
Espace de présentation: bonjour aux antillais(ses) ! je suis du chocolat... blanc !
Discussion générale: Les noirs inventeurs
Gastronomie: mont blanc
News: Communiqué de presse du Secrétariat d'Etat à l'Outre-Mer
Sport: A propos des précisions dans la presse sportive...
News: Communiqué de presse



Tags
Copyright © 2001-2019 Volcreole.com



Charte | Contacts | Actualités | Accueil | Connexion | S'enregistrer | FAQ | Rechercher | Tags | Membres | Pseudos | Sujets | All | Forum | volcreole.com | Newbuzz.fr