Accueil archives.volcreole.com
Les archives de Volcreole: le site de référence des Dom-Tom !

 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Rechercher :: Messages privés :: Membres :: Album photos :: FAQ :: Forum :: Chat :: Musiques :: Annuaires  :: 

aller un petit article pour les fumeurs...

Répondre au sujet    Accueil -> Forum -> Coup de coeur: aller un petit article pour les fumeurs...
Voir le sujet précédent >>Voir le sujet complet<< Voir le sujet suivant
aller un petit article pour les fumeurs...
aller un petit article pour les fumeurs... >> 6287 consultations6287 consultations :: 4 Réponses Sujet posté par ju91rnb le 18 Nov 2002 09:33

Fumeurs à bout de souffle
Consommer du tabac expose à une infection grave, trop souvent banalisée : la broncho-pneumathie chronique obstructive, ou bronchite chronique.
Nous connaissons tous, désormais, le fort lien de causalité existant entre la consommation de cigarettes et le cancer broncho-pulmonaire. A ce fléau qui prend progressivement, depuis deux décennies, la dimension d'un véritable scandale de santé publique, il faut aujourd'hui ajouter une autre dimension.

Si les personnes souffrant d'une toxicomanie du tabac n'ignorent plus, en règle générale, le risque cancéreux auquel elles s'exposent, elles ne savent guère, en revanche, que leur dépendance a pour effet d'induire, au fil du temps, une série de lésions bronchiques, non cancéreuses mais également gravissimes, face auxquelles la médecine demeure dramatiquement désarmée.

ATTIRER L'ATTENTION

En France, quatre millions de personnes en sont atteintes, parmi lesquelles cinquante mille ne peuvent vivre que grâce à l'administration permanente d'oxygène. C'est pour tenter d'attirer l'attention générale sur cette question sanitaire essentielle que la première journée internationale consacrée à la broncho-pneumopathie chronique obstructive se tiendra le mercredi 20 novembre. Cette manifestation verra, en France, les spécialistes de pneumologie proposer un dépistage original permettant aux fumeurs de découvrir la réalité de leurs capacités pulmonaires et respiratoires.

La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), qui, jadis, était appelée bronchite chronique, est une maladie grave des voies aériennes centrales. Elle se caractérise par un ensemble de symptômes qui sont la conséquence directe des agressions répétées de la muqueuse de l'arbre bronchique par des substances toxiques présentes dans l'air inspiré, la fumée de tabac en tout premier lieu. Toutes les grosses bronches sont concernées, de même que les bronches périphériques jusqu'à celles ayant un diamètre de deux millimètres.

"La définition de la bronchite chronique qui avait été adoptée à Londres en 1958, rappelle le professeur Michel Fournier (hôpital Beaujon, Paris) dans la troisième édition du Traité de médecinedes professeurs Pierre Godeau, Serge Herson et Jean-Charles Piette (éditions Flammarion), était la suivante : affection caractérisée par une hypersécrétion muqueuse, bronchique, chronique, permanente ou récidivante, survenant la plupart des jours, au moins trois mois par an, pendant au moins deux années consécutives, sans que l'on puisse individualiser une affection broncho-pulmonaire préexistante."

Pour le professeur Fournier, cette définition ancienne est critiquable car elle ne fait pas mention de l'essoufflement (à l'effort, puis au repos) dont souffrent les malades, victimes d'une insuffisance respiratoire d'évolution croissante, comme en témoignent les résultats des tests pratiqués par les pneumologues. Sur la base de données encore parcellaires, la BPCO et ses conséquences sont, chaque année en France, responsables de 15 000 à 40 000 morts.

Cette maladie affecte 50 % des fumeurs qui ont dépassé la consommation d'un paquet de cigarettes par jour durant vingt ans. L'importance des lésions bronchiques augmente avec l'inhalation de la fumée, la quantité de tabac consommé et l'ancienneté du tabagisme. Or l'arrêt de la consommation permet, dans une certaine mesure, une régression des lésions. "Le tabagisme passif n'est pas non plus sans nocivité, précise le professeur Fournier. Quant à la pollution atmosphérique &#8211; par les oxydes de soufre et de carbone, l'ozone et les dérivés hydrocarbonés &#8211;, si son retentissement bronchique est bien réel, il demeure difficile à quantifier. Il faut également compter avec des contaminations professionnelles avec des oxydants métalliques, des solvants, des gaz délétères ou d'autres provoquées par des Sites à empoussiérage élevé."

L'exposition chronique de la muqueuse bronchique à des produits toxiques provoque une série de modifications pathologiques qui vont aller en s'intensifiant. Schématiquement, la paroi des bronches va s'épaissir, tandis que les glandes muqueuses vont intensifier leur production de mucus. Ces deux phénomènes inflammatoires ont pour conséquence de réduire progressivement la "lumière bronchique". Des territoires entiers de l'arbre pulmonaire vont ainsi être de moins en moins bien ventilés, les poumons modifiant d'autre part leurs propriétés élastiques.

La difficulté principale à laquelle sont confrontés les pneumologues tient au fait que chez la grande majorité des personnes souffrant de BPCO, la fonction respiratoire est altérée bien avant que ne surviennent les premiers symptômes &#8211; l'essoufflement à l'effort ou une infection bronchique avec fièvre &#8211; qui incitent à consulter un médecin. Il est d'autre part difficile de prédire, face à une fonction altérée, en l'absence de symptômes, quand surviendront ces derniers. En toute hypothèse, les spécialistes insistent pour que les fumeurs consultent un médecin dès lors qu'ils commencent à tousser et à cracher et qu'ils ne considèrent pas ces deux symptômes comme la contrepartie banale de leur consommation de tabac.

En pratique, pour le professeur Fournier, le cycle de cette affection peut être divisé en trois étapes :

&#8211; La bronchite chronique avec un syndrome obstructif peu important. A ce stade, les malades consultent le plus souvent pour une surinfection bronchique dont la phase catarrhale traîne en longueur. Les examens physiques et radiologiques sont pratiquement normaux, mais une fibroscopie bronchique retrouverait les premiers stigmates macroscopiques de l'inflammation de la muqueuse. C'est à ce stade que les mesures préventives &#8211; suppression totale du tabagisme ou des sources de pollution atmosphérique &#8211; sont les plus efficaces. Appliquées de manière drastique, elles peuvent permettre, outre la disparition de la toux et des crachats, celle des lésions de la muqueuse. En revanche, si elles ne sont pas mises en &#339;uvre, le malade va souffrir de poussées inflammatoires de plus en plus fréquentes avec recrudescence de la toux et des expectorations qui, bien souvent, deviennent purulentes.

TROUBLES DE

L'OXYGÉNATION

&#8211; La première phase de la BPCO. Les handicaps dont ils commencent à souffrir n'interdisent pas encore aux malades de mener une vie proche de la normale. Ils sont cependant atteints, à échéance de plus en plus fréquente, d'épisodes plus ou moins prolongés durant lesquels leurs symptômes sont exacerbés, avec, notamment, une recrudescence des expectorations, qui se colorent et peuvent comporter des stries sanglantes.

&#8211; La BPCO avec des troubles permanents de l'oxygénation sanguine. C'est le stade chronique le plus évolué, nécessitant des hospitalisations à répétition lorsque l'insuffisance respiratoire est trop intense.

Essoufflés au repos, se déplaçant avec les plus grandes difficultés, présentant un thorax distendu et souffrant le plus souvent de troubles cardiaques associés, ces malades sont de très grands handicapés dont l'état justifie une surveillance médicale spécialisée régulière.

J.-Y. N.


--------------------------------------------------------------------------------

Dépistage gratuit le mercredi 20 novembre


Face au fléau que constitue la BPCO et parallèlement à la journée mondiale de sensibilisation à cette affection du mercredi 20 novembre, le Comité national contre les maladies respiratoires (CNCR) vient de décider de lancer une série d'actions d'information et de prévention tant auprès du grand public que du corps médical. Ce comité va notamment diffuser une brochure d'information disponible auprès des spécialistes de pneumologie expliquant de manière concrète comment "vivre avec une maladie des poumons appelée BPCO". Cette brochure cherche à expliquer ce qu'est cette affection, incite à la pratique de la mesure du souffle et apporte des conseils aux malades et à leur famille dans le but de tout mettre en &#339;uvre pour ralentir la progression de la maladie. La journée du 20 novembre verra d'autre part les spécialistes français, publics et privés, de pneumologie proposer aux fumeurs, dans différents espaces publics, un dépistage gratuit de leurs capacités pulmonaires.

CNCR. 66, boulevard Saint-Michel, 75006 Paris. Tél. : 01-46-34-58-80.


&#8226; ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 17.11.02 le monde

:: 4 Réponses :: Répondre au sujet :: Envoyer ce sujet à un ami :: Imprimer ce sujet :: 6287 consultations6287 consultations :: Voir tous les sujets ::
Répondre au sujet    Accueil -> Forum -> Coup de coeur: aller un petit article pour les fumeurs...

Liens relatifs au sujet aller un petit article pour les fumeurs...
Coup de coeur: le casse tête (petit jeu Flash)
Discussion générale: Petit sondage
Discussion générale: Alors...petit sondage rapide...
Coup de coeur: un aller/retour paris-londres pour 58euros
Musiques - Artistes: Petit mot de Perle pour Volcreole
Gastronomie: petit dej le plus important des repas...??
Coup de coeur: Un petit clin d'oeil !
News: Condamné mais libre, il veut aller en prison
Coup de coeur: Mon petit oiseau...
Discussion générale: Petit appel de détresse.
À propos des forums de Volcréole: Un petit jeu histoire de voir si vous suivez !
À propos des forums de Volcréole: Un petit coup de main s'il vous plait ...
À propos des forums de Volcréole: petit probléme
Beauté - Mode - Santé maternité jusqu'où sommes nous prêts à aller?
Musiques - Artistes: EYNESS : Le petit secret d'Ali
Discussion générale: petit sondage rapide...vient donner ton avis ...
Musiques - Artistes: Un petit son à ecouter (Dancehall)
Espace de présentation: petit nouveau
Informatique: PETIT PROBLEME
News: aller on fait dans les news humouristique ...
Discussion générale: Petit Test pour tous
Coup de coeur: petit site sur la guadeloupe
Coup de coeur: petit test sur votre perversité :
Espace de présentation: UN PETIT BONJOUR A TOUS !
Avis de recherche: Lyçée de Petit-Bourg
Coup de coeur: aller dite a quoi vous ressemblez?
Gastronomie: Un petit Maffé !
Guide touristique: un petit peu de souvenirs ...
Discussion générale: ... heuh ... petit papa noël ...
Discussion générale: Petit Boulot??
Musiques - Artistes: Article de liberation sur missy
News: article de liberation
Musiques - Artistes: article sur la musique africaine du monde
Musiques - Artistes: article sur Cheb kader un des pionier du RAI
Musiques - Artistes: Un petit clin d'oeil marrant
News: Un petit jeu en réseau qui marche fort.
Discussion générale: UN PETIT JEU BIEN SYMPATIK POUR LES FANS DE STAR WARS(et les
News: Un petit site qui monte qui monte
Musiques - Artistes: Attention un petit nouveau est dans la course aux mixes
Coup de coeur: le joyeux petit monde de mes BD préférées.
Petites annonces: juste un petit service svp....merci
Discussion générale: petit problème de maths
Espace de présentation: JUSTE 1 petit coucou d'1 NOUVEL ARRIVANT
Musiques - Artistes: corneille new single avec classe..petit bombe
Gastronomie: un bon petit pain au beurre
Informatique: le plus petit site du monde !!
Coup de gueule: Petit msg d'amitié aux volcreoliens
Coup de coeur: Le petit bébé grandit
À propos des forums de Volcréole: petit blem avec les images
Espace de présentation: un petit nouveau
Musiques - Artistes: qui est ce.???????? petit jeux!
Coup de coeur: un petit delire (à regarder au boulot)
Coup de coeur: Encore un nouveau petit delire !!
Gastronomie: petit tuyau pour refaire les friandises de la plage
Coup de coeur: petit jeux de voley pour s'amuser
Informatique: [i][b][color=red]Un petit virus qui traine..[/color][/b][/i]
Petites annonces: J'ACHETE UN PETIT TERRAIN
Espace de présentation: petit bonjour en passant
Coup de gueule: MARRE des FUMEURS !!!
Espace de présentation: un petit bonjour...
Coup de coeur: un nouveau petit delire
Coup de coeur: petit site humour...
Espace de présentation: un petit coucou
Petites annonces: ACHETE PETIT TERRAIN...
Coup de gueule: ATTENTION DANGER ! Il faut aller voter !
Coup de coeur: Un petit mot pour ma deuxième étoile
Coup de gueule: A L'ATTENTION DE CEUX QUI DOIVENT ALLER VOTER
Gastronomie: Petit blem
À propos des forums de Volcréole: Un petit truc pour Timale...



Tags
Copyright © 2001-2019 Volcreole.com



Charte | Contacts | Actualités | Accueil | Connexion | S'enregistrer | FAQ | Rechercher | Tags | Membres | Pseudos | Sujets | All | Forum | volcreole.com | Newbuzz.fr