Accueil archives.volcreole.com
Les archives de Volcreole: le site de référence des Dom-Tom !

 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Rechercher :: Messages privés :: Membres :: Album photos :: FAQ :: Forum :: Chat :: Musiques :: Annuaires  :: 

FOOTBALL/HOOLIGANISME. Nicolas Sarkozy :

Répondre au sujet    Accueil -> Forum -> Sport: FOOTBALL/HOOLIGANISME. Nicolas Sarkozy :
Voir le sujet précédent >>Voir le sujet complet<< Voir le sujet suivant
FOOTBALL/HOOLIGANISME. Nicolas Sarkozy :
FOOTBALL/HOOLIGANISME. Nicolas Sarkozy : >> 9517 consultations9517 consultations :: 3 Réponses Sujet posté par ju91rnb le 24 Jan 2003 15:56

FOOTBALL/HOOLIGANISME. Nicolas Sarkozy : « Non à cette violence barbare »
Après l'agression d'un supporter parisien à Nice et à la veille d'un PSG - OM à hauts risques, le ministère de l'Intérieur monte au créneau. Hier, il a fait voter un amendement à l'Assemblée avant de nous livrer ses vérités.




(PHOTOPQR/« NICE-MATIN »/F. FERNANDES ET LP/O. CORSAN.)
Engagé avec fermeté dans son combat contre les hooligans, Nicolas Sarkozy dévoile sa stratégie pour ramener le calme dans et autour des stades. Après avoir fait voter hier, par des députés unanimes, son amendement antihooligans, il supervisera demain soir, à partir de 19 h 30 au Parc des Princes, l'imposant dispositif de sécurité entourant le 16 e de finale de Coupe de France PSG - OM.
Les stades et leurs abords sont-ils devenus des zones de non-droit, au point qu'un supporter du PSG reçoive un coup de couteau à Nice ? Nicolas Sarkozy (ministre de l'Intérieur). Les événements survenus à Nice sont extrêmement graves. Que je sache, il s'agit seulement d'un match de football. Ce n'est pas la guerre ! Jusqu'où va aller cette escalade ? J'ai donc décidé de réagir fortement avec le ministre des Sports Jean-François Lamour. La situation n'a cessé de se dégrader ces dernières années. Il est temps de mettre un coup d'arrêt. Cette violence barbare, souvent à connotation raciste, prend des proportions invraisemblables. Tout le monde semble aujourd'hui dépassé : Fédération, ligue, clubs et, d'une certaine façon, l'Etat.
« Pourquoi priver la France de ce qui a marché ailleurs ? » Avec votre amendement adopté hier à l'Assemblée, vous durcissez les dispositions antihooligans. Cela sera-t-il suffisant ? Si le calme ne revient pas autour des stades, d'autres mesures suivront. Nous appliquerons la méthode anglaise. On fera pointer au commissariat, pendant les matchs, ceux dont on ne veut plus dans les stades. Pourquoi priver la France de ce qui a marché ailleurs ? Déjà, on a décidé de ne plus faire de distinction entre l'intérieur et les abords des stades où se déroule une grande partie de la violence. En inscrivant dans la loi que les interdictions de pénétrer dans le stade seront des interdictions d'être aux abords du stade, on prend pour la première fois de front le problème de ces voyous. Je pense bien sûr au PSG et au Parc des Princes.
Qu'est-ce qui va changer concrètement ? J'ai découvert avec stupéfaction qu'il n'y a pas eu en 2001 une seule interdiction de stade. En plus, jusqu'à présent, personne ne contrôlait les gens interdits. Les policiers n'avaient pas accès au fichier des interdictions de stade. Avec mon amendement, ils contrôleront en temps réel les interdits de stade. On les empêchera ainsi de venir. Toute personne interdite de stade qui sera vue dans les tribunes risquera deux ans d'emprisonnement et 30 000 &#8364; d'amende. Ça aussi, c'est nouveau. Enfin, mon amendement va permettre aux stadiers de faire des palpations de sécurité.
Le préfet de police de Paris évoque une centaine de supporters très dangereux... Effectivement, il existe au Parc une centaine de meneurs très dangereux et 350 personnes manipulées.
Ne craignez-vous pas des bavures par excès de zèle de la police ? La bavure que je crains, c'est celle d'un supporter parisien qui prend un coup de couteau dans l'abdomen. Pas celle d'un policier. Mais est-il normal que, pour un match du PSG, on mobilise 2 000 policiers qui seraient plus utiles ailleurs ? La situation s'est trop dégradée. Ce qui aurait été excessif, c'est de décider l'interdiction du Parc des Princes.
Vous êtes donc contre la délocalisation de certains matchs du PSG ? Oui. On ne peut pas punir des milliers de spectateurs qui veulent participer à une fête parce qu'on est incapable de neutraliser quelques centaines de voyous. Je pense qu'on est injuste quand on accuse les dirigeants de clubs de ne rien faire. Mais ils sont dépassés. J'en veux pour preuve les pancartes de pseudo-supporters contre les dirigeants. Je pense notamment au PSG. Les clubs n'ont pas beaucoup d'autorité sur un certain nombre d'Associations qui refusent même de participer aux déplacements organisés par le club.
« Un supporter d'une équipe de football n'est pas un hooligan » Faut-il interdire les déplacements de supporters ? Non. Je ne veux pas les priver de ce plaisir. De la même façon que je suis contre l'interdiction des matchs à 20 heures ou 20 h 30. Pas question de pénaliser les téléspectateurs qui ont aussi le droit de voir un bon match à la télé.
Les supporters, et notamment ceux du PSG, ont l'impression d'être tous montrés du doigt. Ne faut-il pas faire un distingo entre les supporters passionnés et les hooligans ? Aucun amalgame n'est acceptable. Spécialement de ma part qui suis un supporter du PSG de longue date. Un supporter d'une équipe de football n'est pas un hooligan. D'ailleurs, qui sont les plus pénalisés dans cette situation sinon les authentiques supporters ? Or moi, j'ai le sentiment de les défendre. Est-il normal d'aller au stade en ayant peur de faire une mauvaise rencontre ou de casser sa voiture ? Le temps est venu de faire quelque chose.
Aimez-vous encore le foot ? (Rire.) Je connais pratiquement toutes les équipes du PSG depuis 1975. Le foot que nous aimons tant est menacé d'abord par la violence et le trop-plein d'argent. Pas tant celui des salaires que celui des transferts. Mais c'est un autre débat.

La totalité des 40 000 billets de la rencontre PSG - OM ont été vendus de manière nominative. Il s'agit d'une première en France pour un match mettant aux prises deux équipes de clubs. NICE (ALPES-MARITIMES), MERCREDI.

Nicolas Sarkozy s'indigne après l'agression d'un supporter parisien à Nice : « Que je sache, il s'agit seulement d'un match de football. Ce n'est pas la guerre ! Jusqu'où va aller cette escalade ? »

Propos recueillis par Bruno Jeudy et Didier Romain


c'est cool sarko joue dans l'equipe du psg....

:: 3 Réponses :: Répondre au sujet :: Envoyer ce sujet à un ami :: Imprimer ce sujet :: 9517 consultations9517 consultations :: Voir tous les sujets ::
Répondre au sujet    Accueil -> Forum -> Sport: FOOTBALL/HOOLIGANISME. Nicolas Sarkozy :

Liens relatifs au sujet FOOTBALL/HOOLIGANISME. Nicolas Sarkozy :
Sport: Volcréole Football Club
News: sarkozy Vs guigou
News: sarkozy contre le pen ...le faux debats..
Coup de gueule: La police de Sarkozy
Coup de gueule: sarkozy en force
Sport: Je n'aimais deja pas le football italien, mais la ...
Sport: Sélection martiniquaise de football ...



Tags
Copyright © 2001-2019 Volcreole.com



Charte | Contacts | Actualités | Accueil | Connexion | S'enregistrer | FAQ | Rechercher | Tags | Membres | Pseudos | Sujets | All | Forum | volcreole.com | Newbuzz.fr