Accueil archives.volcreole.com
Les archives de Volcreole: le site de référence des Dom-Tom !

 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Rechercher :: Messages privés :: Membres :: Album photos :: FAQ :: Forum :: Chat :: Musiques :: Annuaires  :: 

Tentative de coup d'état en Côte d'Ivoire

 
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Accueil -> Forum -> News: Tentative de coup d'état en Côte d'Ivoire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  Imprimer ce sujet 
Auteur Message
6klôn
Habitué
Habitué
  News:   Sujet: Tentative de coup d'état en Côte d'Ivoire

6klôn
Habitué
Habitué


Inscrit le: 27 Juin 2002
Messages: 93
Localisation: United States of Gwada

  Posté le: 19 Sep 2002 16:23    Sujet du message: Tentative de coup d'état en Côte d'Ivoire

Explosions et tirs soutenus ont retenti jeudi à Abidjan, la capitale économique, et dans d'autres villes de la Côte d'Ivoire, en proie à des violences ethniques et politiques depuis le premier coup d'Etat perpétré en 1999 dans ce pays autrefois prospère et stable. Au moins huit personnes sont mortes dans les premières heures de combat de cette apparente tentative de coup d'Etat impliquant manifestement les forces de sécurité et qui survient alors que le président Laurent Gbagbo se trouve à l'étranger, en Italie.

L'ancien chef de la junte ivoirienne, le général Robert Gueï semblait se trouver au coeur du chaos, même si son rôle éventuel restait flou. Selon des responsables de la gendarmerie, qui ont parlé à l'Associated Press sous couvert de l'anonymat, le général Gueï aurait trouvé refuge dans une cathédrale d'Abidjan.

D'après les premières informations, entre 700 et 800 soldats se sont soulevés, selon des responsables de la sécurité d'ambassades occidentales. "Il semblerait que la situation actuelle soit due à une mutinerie de certains militaires en voie de démobilisation", a précisé jeudi matin le ministre français des Affaires étrangères Dominique de Villepin. Selon "les indications que nous avons d'Abidjan", il "y a des tirs à Abidjan et dans le reste du pays", a-t-il ajouté sur Europe-1.

Selon un communiqué du Quai d'Orsay, le chef de la diplomatie française a pu s'entretenir dans la matinée avec le président Laurent Gbagbo, en déplacement en Italie, et lui a exprimé "le souci de la France quant à la sécurité de nos ressortissants en Côte d'Ivoire".

"Notre ambassade est naturellement mobilisée. Elle a notamment demandé aux ressortissants français de rester à leur domicile aujourd'hui, de ne pas conduire leur enfants à l'école -les établissements scolaires français sont fermés- et d'éviter tous les déplacements non indispensables", a ajouté le ministère. "Toutes les dispositions sont prises", selon M. de Villepin, pour protéger la communauté française sur place, qui compte 16.980 résidents immatriculés auprès de l'ambassade de France à Abidjan.

Les tirs d'armes automatiques ont éclaté vers 3h00 du matin (3h00 GMT) et se sont poursuivis après l'aube dans un quartier d'Abidjan abritant une base de la police militaire. Selon un officier s'exprimant de l'intérieur du bâtiment, une quinzaine d'hommes armés ont fait irruption dans la base, tandis que de nombreux autres se rassemblaient à l'extérieur. Six policiers militaires ont été tués, a expliqué l'officier en précisant que les assaillants ont été repoussés de la base plusieurs heures plus tard.

Les troubles, dus selon un haut responsable militaire ivoirien à "des éléments encore non identifiés" au sein des forces de sécurité, se sont propagés à d'autres quartiers de la ville, dont le Plateau, dans le centre d'Abidjan. Une roquette a atteint un poste de police, blessant deux policiers et détruisant partiellement le bâtiment. Les insurgés ont par ailleurs attaqué la résidence du ministre de l'Intérieur Emile Boga Doudou, blessant deux gardes, selon le sergent Hervé Vah, un policier. On ignore si le ministre était présent à ce moment.

Presque simultanément, des tirs nourris se sont produits à Korogho, ville du nord du pays et fief de l'opposition ivoirienne où se trouve une base militaire. Une trentaine de jeunes en civil ont installé une barricade devant la base militaire et échangé des tirs avec les soldats bloqués à l'intérieur. Les attaquants, qui ont refusé de s'identifier, ont exhibé les corps de deux personnes, qu'ils ont présentés comme ceux d'un civil qui aurait été tué par des tirs croisés et un gendarme qui aurait tenté de s'infiltrer dans leur groupe.

Des hommes armés non identifiés ont également attaqué une base aérienne à Bouake, dans le centre du pays, et une base militaire de Fereke dans le nord, selon un haut responsable de l'armée qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat.

Après plusieurs heures de tirs soutenus, rien ne permettait de penser que l'ordre avait été rétabli à Abidjan. La télévision et la radio d'Etat -dont les installations étaient lourdement gardées depuis le coup d'Etat de 1999- ont cessé d'émettre. L'aéroport international restait fermé, les rues étaient désertes. Selon des témoins, des soldats ouvraient le feu sur des automobilistes s'approchant de barrages routiers. Un journaliste qui s'est aventuré dans un quartier résidentiel a essuyé des tirs et les ambassades occidentales, qui ont fermé pour la matinée, ont téléphoné à leurs ressortissants pour leur demander de rester chez eux.

En Italie, où il rencontrait le pape Jean Paul II et les dirigeants italiens, le président Laurent Gbagbo a annulé un entretien prévu dans la matinée avec le président de la Chambre des députés.

Considéré autrefois comme l'un des pays les plus prospères d'Afrique de l'Ouest, la Côte d'Ivoire a perdu son statut d'exception africaine après le premier coup d'Etat de 1999. Violences politiques et ethniques se sont succédées, faisant plusieurs centaines de morts.

Le président social-démocrate Laurent Gbagbo a remporté les élections de 2000 qui devaient ouvrir la voie au retour de la paix et de la restauration des lois civiles. Les forces de police et l'armée ont été fortement renforcées.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Accueil -> Forum -> News: Tentative de coup d'état en Côte d'Ivoire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Liens relatifs sur Volcréole
Sujet Auteur Forum Réponses Posté le
zé hésité entre coup 2 keur é informatik mé tanpis lol ma.bouya Informatique: 0 14 Jan 2003 14:27 Voir le dernier message
Un petit coup de main s'il vous plait ... Timale À propos des forums de Volcréole: 62 13 Jan 2003 13:11 Voir le dernier message
un coup de main aspik la Informatique: 12 24 Fév 2003 21:13 Voir le dernier message
Mon karaoké coup de coeur!!... Douce Martiniquaise Coup de coeur: 4 28 Nov 2002 21:38 Voir le dernier message
Mon coup de gueule contre les productions télévisuelles coutcha22 Coup de gueule: 23 12 Mar 2003 14:59 Voir le dernier message
mon côté en affair me perdra tallula Espace de présentation: 2 22 Avr 2002 17:01 Voir le dernier message
MOI G 1 COUP DE COEUR POUR 1 VOLCREOLIEN MUSICIEN coutcha22 Coup de coeur: 40 25 Fév 2003 19:44 Voir le dernier message
LARMES DE FEMME .....c mon ti coup de coup de coeur du jour Misskaelle Coup de coeur: 27 19 Déc 2002 17:34 Voir le dernier message
Haïti Troubadour : coup de coeur ! Tituba Musiques - Artistes: 1 29 Juil 2002 11:27 Voir le dernier message
Gwo Gwo Coup de coeur pour SHANIA TWAIN arablack Musiques - Artistes: 0 16 Nov 2002 17:33 Voir le dernier message

Tags
Copyright © 2001-2019 Volcreole.com



Charte | Contacts | Actualités | Accueil | Connexion | S'enregistrer | FAQ | Rechercher | Tags | Membres | Pseudos | Sujets | All | Forum | volcreole.com | Newbuzz.fr