Accueil archives.volcreole.com
Les archives de Volcreole: le site de référence des Dom-Tom !

 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Rechercher :: Messages privés :: Membres :: Album photos :: FAQ :: Forum :: Chat :: Musiques :: Annuaires  :: 

une ptite place......pour la tradition hi hi hi!!!!

 
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Accueil -> Forum -> Musiques - Artistes: une ptite place......pour la tradition hi hi hi!!!!
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  Imprimer ce sujet 
Auteur Message
michel le sympa
Nouveau
  Musiques - Artistes:   Sujet: une ptite place......pour la tradition hi hi hi!!!!

ledy 972
Master
Master


Inscrit le: 04 Mar 2002
Messages: 2578
Localisation: exilléé dans l hexagone

  Posté le: 04 Déc 2002 10:59    Sujet du message: une ptite place......pour la tradition hi hi hi!!!!

ban ce sujet .....est le fruit d une longue prise de tete avec ma maman venue me voir en sept2002.....(elle apprend a surfer ....et donc visite obligééé par volvol... verdict elle a bcp appreciéééé les sujets Gastronomie ...et News......seul point Noir on parle pas assez de la tradition pffffffffff halalaaaaa ces vieux je vous jure...alors voila un sujet pour moman ).......
elle sait tjrs pas ki est cette ledy 972 ki post avec des images rigollottes si elle savait

........................... A LA CAMPAGNE
le béléLe bèlè, genre musical dont fait partie le danmyé, nous vient directement de nos ancêtres africains amenés en esclavage aux Antilles.


Le bèlè (appelé aussi « Bel air » par les personnes de bonne éducation suivant la francisation du mot Créole) est un genre musical dans lequel un chanteur mène la Musique avec une voix qui porte, alors que se développe le dialogue entre les danseurs et le tanbouyè (joueur de tambour). Le chanteur est entouré de repondè (les répondeurs), personnes qualifiées et reconnues comme telles pour donner la réponse au chanteur, sans oublier l’assistance qui participe, elle aussi !
Le rôle du répondè est de toujours donner la bonne phrase en tenant le bon rythme et les bonnes intonations. Une erreur dans cette tâche pourrait déconcentrer le chanteur, entraînant un déséquilibre dans l’exécution musicale.

Le tambour bèlè est originaire du Dahomey (actuellement le Bénin)
. Son appellation primitive était Djouba, nom conservé en Haïti notamment. Le rythme donné par le tambour bèlè est accompagné par un rythme ti-bwa donné par deux baguettes et dont l’origine pourrait aussi être le Dahomey. Le ti-bwa est confectionné à partir de branchettes d’arbres ligneux et durs goyaviers, ti-bom, caféier) que l’on taille et fait sécher au soleil. Il est joué par un ti-bwatè (joueur de ti-bwa) sur la partie arrière du tambour bèlè et marque un ostinato encore utilisé chez les peuples Minas et défini par les onomatopées « Tak-Pi-Tak-Pi-Tak ».
Les chants, outre leur fonction de rythmer le travail, permettait de raconter l’histoire de l’île, de la communauté, du voisinage, de relater avec ironie les différents entre colons, les déboires d’un camarade ou du contremaître…



quadrille

Les quadrilles ont bien vite été délaissées par les classes bourgeoises de la Martinique, se pliant ainsi aux exigences de l’Eglise qui continuaient sa croisade contre le tambour . En effet, les Nègres aimaient imiter les danses de leur maîtres, mais ayant essentiellement des instruments de percussions, les accommodaient suivant leurs moyens. Ainsi, utilisant les tambours en toutes occasions, pouvaient-ils donner un rythme et une teneur toute particulière à leur interprétation, ce qui déplaisait à ceux qui n’avaient que le souci d’être le plus ressemblant possible aux parisiens.


Le commandeur était généralement un homme qui dirigeait la danse, s’exprimant dans un langage mêlant Créole et français. Comme l’indique son nom, il commandait aux danseurs les figures à exécuter.


Enfin, c'est au moment des fêtes patronales que l'on pouvait surtout entendre les orchestres de chouval-bwa dont la Musique du même nom a été remise à l'honneur durant ces vingt dernières années.


Aux fêtes patronales, des orchestres de chouval-bwa consistant en tambour chouval-bwa (tambour dé-(...) ou doumbédoum), chacha et ti-bwa, jouaient pour les orchestres de chevaux de bois.
Louise-Henri Ascionar, "Ti-yout", aujourd’hui disparu a joué de cet instrument toute sa vie depuis l’âge de quinze ans et fut lui-même élève de son père. Il fut le maître du tambour dé-(...) à Rivière-Pilote ainsi que dans d’autres Communes du sud et est une référence indiscutable dans ce domaine.



.....A LA VILLLE
la ville, on ne danse pas les mêmes danses qu’à la campagne : haute taille, quadrille, danmyé, bèlè, ne sont pas assez raffinées pour ces messieurs et dames de la ville.


Ils sont surtout des relents des temps passés : les tambours utilisés dans ces musiques rappelle trop l’Afrique, donc, l’esclavage.


Au XIXe siècle, les musiciens étaient pour la plupart des esclaves affranchis, et les bals donnaient lieu à de véritables concours d’orchestres et de danses. Les musiciens étaient habitués à imiter leurs maîtres tant dans la danse que dans la Musique. Ils interprétaient admirablement les musiques des colons et les reprenaient dans leurs propres fêtes, mais en y ajoutant le chant et le tambour.
. En apportant le chant et le rythmes du bèlè à la polka, les musiciens noirs en firent un genre nouveau que l’on classa dans les biguines.
La biguine est avant tout chanson. Elle servait, tout comme les gran son et mazon-n, à relater des faits, et à la fin du XIXe siècle, servit la cause des hommes politiques.

Après la catastrophe de Saint Pierre, les biguines furent interdites à Fort-de-France, ou plutôt prirent le nom de polka. La classe dominante de la nouvelle capitale de la Martinique était alors composée de mulâtres et de grands blancs. Les noirs, bien que libérés des chaînes de l’esclavage, n’en avait pas pour autant gagné droits et reconnaissance. Excellents musiciens, capables de jouer les musiques de tous les pays, ils ne purent développer leur passion aux Antilles


Aussi, c’est à Paris que Stellio (de son vrai nom Fructueux Alexandre) ou encore Félix Valvert font éclater la biguine et en font la danse représentative des colonies françaises en 1931, lors de l’exposition coloniale. Leur instrumentation est riche, semblable à celle des orchestres de la Nouvelle Orléans : clarinette, trompette, banjo, batterie, piano, violon, saxophone, guitare et contrebasse. Les arrangements comportent tant de syncopes qu’il est impossible de noter fidèlement leur style.

La Deuxième Guerre mondiale coûta la vie à de nombreux musiciens Antillais. Les musiques américaines envahirent Paris, conquirent du même coup les Antilles. Outre Atlantique, les bee-bop, charleston et autres rythmes endiablés de la Culture européenne font le bonheur des petits bourgeois de la Martinique. Les orchestres Antillais interprètent avec brio toutes les musiques de la Caraïbe et de l’Europe.
La biguine connaîtra ses heures de gloire jusqu’en 1970, période de bouleversements des médias et de l’invasion des musiques commerciales.

il y aussi valse creole et mazurka.....


ledy ange
Revenir en haut
::dajay::
Animateur
Animateur


Inscrit le: 26 Juin 2002
Messages: 812
Localisation: Paris - Pau - Pointe-à-Pitre...

  Posté le: 04 Déc 2002 20:20    Sujet du message: une ptite place......pour la tradition hi hi hi!!!!

Cool

C'était instructif
Revenir en haut
klod
Assistant
Assistant


Inscrit le: 14 Juil 2002
Messages: 1526
Localisation: Madinina

  Posté le: 05 Déc 2002 04:22    Sujet du message: une ptite place......pour la tradition hi hi hi!!!!

Voici un texte en avant-première qui figurera sur l'album "Mazouk Eternelle":

La mazurka Créole

La Mazurka qui vient d’Europe de l’est, plus particulièrement de Pologne, a fusionné avec le Bélia et le Grand Bèlè ! pour devenir Mazurka Créole ou Mazouk.
A la belle époque,il semble qu’une certaine rivalité ait existé entre la Mazurka et la Biguine. Alors que cette dernière triomphait à Saint Pierre , la Mazouk elle ne conquiert que les salons de Fort de France.

« La Mazouk , nom Créole de la Mazurka, est vive, alerte. Elle plaît parce que les couples peuvent simuler toutes les ruses de l’amour , à l’exception de l’acte sexuel. C’est la danse de compensation. » (Jacqueline ROSEMAIN La Musique dans la société Antillaise 1635-1902).

De nos jours ,la Mazouk est devenue une danse complémentaire à la Biguine. Elle permet aux cavaliers d’éprouver d’autres sensations .C’est donc pour cela qu’à l’arrivée du Zouk elle demeure toujours un instant privilégié pour les couples dans les Soirées dansantes.
La Mazurka a traversé tous les ages. Grâce à son exceptionnelle possibilité d’adaptation aux différents genres mélodiques.
La mazurka chanté par Léona GABRIEL, STELIO,Marius CULTIER, FRANCISCO, ou Eugéne MONA, colle au plus prés de son compositeur ,et du genre Harmonique du moment. ( ex : Mazouk souvenir de Marius CULTIER et Mi BACH d’Eugéne MONA).

Dans les années 80, alors que le Zouk dominait incontestablement tous les genres musicaux. Jean Claude NAIMRO (alors pianiste de Kassav ), propulse au sommet des hits une Mazouk( S O S mémé) avec des arrangements Zouk , chanté par une star du Zouk (Eddith LEFEL).
Voilà la Mazurka redevenue star, soutenue par Guy VADELEUX ( Pa ladgé Mazouk la) et Ronald RUBINEL( Ethnicolor).
Depuis elle ne quitte plus le devant de la scène.
- 1992 elle est chanson du Carnaval avec Akoustik Zouk, Fond Larion
- 1996 chanson de Noël avec Alain MARLIN ,Mazouk Bel Heritage
- 2000 Avec Eric VIRGAL et Mazouk yéyé, qui nous emmène revisiter avec nostalgie les tubes des années 60.

Aujourd’hui, avec cette compilation Mazouk éternelle nous voulons rendre un vibrant hommage à cette Musique. Nous vous proposons les plus belles mazouks de ces 15 dernières années.
Bonne écoute à toutes et tous.

Alain MARLIN
Revenir en haut
ledy 972
Master
Master


Inscrit le: 04 Mar 2002
Messages: 2578
Localisation: exilléé dans l hexagone

  Posté le: 05 Déc 2002 05:33    Sujet du message: une ptite place......pour la tradition hi hi hi!!!!

je suis happy ke dajay tu te sois penché sur ce sujet .....et que klod tu le complementes


ledy

Revenir en haut
calysta777
Membre
Membre


Inscrit le: 05 Mar 2002
Messages: 219

  Posté le: 06 Déc 2002 18:10    Sujet du message: une ptite place......pour la tradition hi hi hi!!!!

et pour ceux qui ne le savent pas: (ca m'etonnerait quand meme)

le bel air en Martinique et l'equivalent du gwo-ka en Guadeloupe.

le ka c'est le tambour et il existe aussi le ti-ka.
Revenir en haut
ledy 972
Master
Master


Inscrit le: 04 Mar 2002
Messages: 2578
Localisation: exilléé dans l hexagone

  Posté le: 07 Déc 2002 00:04    Sujet du message: une ptite place......pour la tradition hi hi hi!!!!

merci de le preciser calysta777


ledy

Revenir en haut
calysta777
Membre
Membre


Inscrit le: 05 Mar 2002
Messages: 219

  Posté le: 04 Jan 2003 19:59    Sujet du message: une ptite place......pour la tradition hi hi hi!!!!

pour plus de precisions

le tambou bélé se differencie par sa forme allongé, nottament du tambou ka plus court et plus large, ki accompagne la danse gwo ka.
ce dernier , autrefois spécifique a la Guadeloupe, se trouve maintenant également a la Martinique.
Revenir en haut
michel le sympa
Nouveau


Inscrit le: 04 Jan 2003
Messages: 7
Localisation: Fwans

  Posté le: 04 Jan 2003 21:59    Sujet du message: une ptite place......pour la tradition hi hi hi!!!!

http://kdog.Free.fr/Ka.htm

Comme cela on sera complet !
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Accueil -> Forum -> Musiques - Artistes: une ptite place......pour la tradition hi hi hi!!!! Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Liens relatifs sur Volcréole
Sujet Auteur Forum Réponses Posté le
Yo un mec du 93 mais du 972 dans la place StChRo Espace de présentation: 18 06 Jan 2003 16:26 Voir le dernier message
Y'a du monde dans la place ... Rakoun Espace de présentation: 14 13 Juil 2002 18:43 Voir le dernier message
y a t'il des voileux dans la place !!??? riké Sport: 2 22 Déc 2002 12:48 Voir le dernier message
Y a des madikéras ds la place? caneline Espace de présentation: 13 09 Aoû 2002 15:13 Voir le dernier message
Un linguiste sur place! Asprilla Espace de présentation: 16 07 Juin 2002 22:26 Voir le dernier message
Tradition Christoline Musiques - Artistes: 2 09 Juil 2002 17:43 Voir le dernier message
ta photo à la place de ton avatar MISS-AUDREY Espace de présentation: 21 14 Nov 2002 18:11 Voir le dernier message
SHA IS IN A PLACE SHA Espace de présentation: 17 08 Aoû 2002 22:21 Voir le dernier message
rétrograde de la seconde à la sixième place Sam Sport: 1 23 Mar 2002 22:52 Voir le dernier message
Qu'est-ce qui se passe dans la place ? Chabyne Espace de présentation: 8 30 Avr 2002 10:45 Voir le dernier message

Tags
Copyright © 2001-2019 Volcreole.com



Charte | Contacts | Actualités | Accueil | Connexion | S'enregistrer | FAQ | Rechercher | Tags | Membres | Pseudos | Sujets | All | Forum | volcreole.com | Newbuzz.fr